Advertising

videos brother porno


Je vous ai parlé de ce doux incident qui m’est arrivé avant. Mon nom est
Cansu, avant que je puisse comprendre cet incident qui venait d’être réimprimé, j’étais fou
Encore une fois. Cette douce et agréable folie que j’ai faite fait encore
moi frissonner
. Je suis sorti de mon lieu de travail
. .des pensées rongent mon cœur, je pensais encore à ce fou
et événement dangereux et aventureux que j’ai fait cet été, et j’essayais de m’en sortir. Mais je le voulais toujours. C’était
très agréable et doux . Ma femme fermait sa boutique et venait.

Je suis venu chez elle, elle a ouvert la porte joyeusement et je suis immédiatement entré dans la cuisine. J’avais peur de la rencontrer. J’avais peur de la rencontrer. Je la reverrais, je ne pouvais pas éviter
elle toute la nuit
. Je suis allé dans le hall pour dire bienvenue aux invités et quand c’était elle
tourne-toi, j’ai hésité. Le petit garçon m’a regardé et
il m’a étreint. optu de mes joues, j’ai ébouriffé tes cheveux comme si de rien n’était. J’ai dit que tu
ne font aucun mal méchant, alors que
souriant, leur regard arrosait tout mon corps petit. J’ai raté le
dessert aux yeux brillants. Je l’ai dit à ma mère. J’ai dit à ma mère que c’était beau et j’ai dit que c’était beau
en cet été.
Viens quand tu t’ennuieras, tu ne laisseras pas ta sœur seule

J’ai dit .
_
_ Je ne pensais pas.. pendant ce temps, elle est venue me voir. Cansu a dit, veuillez prendre une pause de la
alêne . nous sommes rentrés à la maison ce soir, pour la première fois dans ma maison, un jeune garçon sera un homme nouveau, bouillant et moi

Il allait rencontrer mon désir irrésistible. J’étais nerveux. Je ne pouvais pas le sortir de mon esprit
.
Pour une raison quelconque, je lui ai donné ma chemise de nuit pour plus de confort. J’ai trouvé le short long de mon mari comme un pantalon de survêtement dans ma chambre et j’ai appelé le petit garçon
, J’ai dit que je suppose que tu ne te fatigueras pas, et il est venu me voir parce que le t-shirt suffisait
, Je suis à l’aise à côté de toi . Tu me manques tellement
beaucoup. Tu me manques tellement
beaucoup. ces grands mots sortaient. Et à ce moment-là, il a étreint son
les bras comme s’ils étaient plus forts et il a commencé à s’embrasser dès qu’il s’est arrêté J’ai dit non
fais-le mais j’ai tellement chaud qu’il n’arrêtait pas de dire qu’il avait une main sur ma hanche et sa tête était sur ma poitrine parce que
il était plus jeune que moi
Le petit essaie de me mordre les tétons parfois il attrape mes tétons à ce moment-là
c’était bizarre Je ne pouvais même pas essayer de supporter la mère Je pensais que je voulais que ça continue encore plus
J’ai dit s’il te plait arrête de ne pas le faire Je te donnerai ce que tu
veux mais plus jamais tu ne comprends pas que c’est faux et c’est très
– ne me le dis plus jamais .saskin avait l’air confus et vomissait, que ferait-elle
tu sais, j’essayais de me retenir à cause de l’interdiction. J’ai quitté la chambre, je me suis assis sur le lit
, ma respiration profonde a ralenti. J’étais très gentil. I
être
humide
. je cherchais une chaîne ouverte sur le satellite. discutez avec joie

Il regarde mon cintre interdit sur le mariage et les photos pendant que je suis dans les yeux, il se tient debout avec un vomi quand on vient dans nos yeux, il rit de mon cœur, je savais qu’ils avaient tous la même réaction quand
les hommes ont dit non . ça m’a fait mal jusqu’à dix et mes seins sont devenus plus durs avec son toucher. Je m’en fichais. Il essayait de réparer son pantalon. Il essayait de fermer son pantalon avec un grincement . Je souriais légèrement et le mettais en colère.

je jouais, lui donnais des couinements et la laissais m’avoir pendant un moment puis elle essayait de prendre le contrôle de tout mon corps
si vite et follement . J’ai regardé ça, ça a progressé maintenant, à minuit, si tu as sommeil pour mon petit chéri, il a dit:” Je vais te faire coucher”, a-t-il dit. Je pense qu’il a compris que le trésor qu’il espérait ne serait plus le sien , mais j’allais lui donner ce trésor pour la dernière fois, car il s’en souviendra pour le reste de sa vie. Nous allions dormir dans ma chambre avec joie. J’ai regardé ma tasse de café et j’ai fermé la porte de mon salon. J’ai appelé

Il a dit qu’ils étaient assis avec la clé à côté de lui, peut-être qu’il pourrait venir, j’ai dit relax, je suis
pas seul si tu veux, reste si tu veux, et je m’en suis occupé. Haute cornée
l’école était sur la chaîne satellite et les chaînes étaient toujours ouvertes. Je me couche
confortablement avec la lampe éteinte. Après avoir parlé quelques choses joyeusement, vous allez à
dormir. J’ai quitté ma chambre
. Il ouvrit la porte de la salle de bain et la lampe. Je suis allé au salon. Je suis allé sur le balcon et je suis entré dans le salon
chambre depuis le balcon. Sa porte est toujours ouverte pendant l’été. Puisque le temps est
chaud, j’ai regardé la télé sur le lit du rez-de-chaussée et c’était petit mais maintenant c’était
énorme. Je l’ai approché
. .oo pervers, qu’est-ce que tu fais?
J’ai dit qu’il ne se souciait pas de ma vue. Il te veut toujours. J’ai faim. Il te veut. Ce n’est pas gentil
. Ce n’est pas gentil
pour aller à l’intérieur. Il doit en ressentir la chaleur. Il essayait lentement de m’embrasser sur mon cou comme s’il ne voulait pas me faire de mal. J’ai dit :” Est-ce que tu m’aimais avant, comment le sais-tu ? “son visage est derrière moi maintenant

Je léchais son
joues, je mordais petit. C’était serré , c’était gros et ça grossissait dans ma bouche quand je l’ai léché . Ma chambre embrassait mon petit bébé
avec sa langue. Il essayait de lécher
moi avec
sa langue. Ça me rendait fou. Je le voulais, chérie, j’ai dit allez, c’est
ça sentait comme
mon mari l’avait mis dedans.

il est entré entre mes jambes, il transpirait et la sueur coulait de tout ton corps
n’es-tu pas encore là je suis venu avant d’être
regarder le film dont tu viens de revenir ne l’a pas fait
voyez-le, il a dit que c’était très agréable, comme si cela me serrait toujours sur ses genoux pendant des heures. Il était plus pressant que mon mari . Il ne s’est pas fatigué. Il accélérait. Je venais 3 fois.

J’ai gratté les endroits que je tenais, je lui mordais l’épaule, il m’a senti pour la dernière fois et il m’a fait crier avec un
une respiration sifflante et l’a étouffé aussi, je ne peux pas dire que c’est le dernier et j’espère que ça n’arrivera pas.

Already have an account? Log In


Signup

Forgot Password

Log In